• Pernille Johnsen Sabouret

La Peur est temporaire, le Regret est éternel - Fear is temporary, Regret is forever



À nous de savoir lequel sera le plus lourd ou difficile à porter sur notre parcours.

Quand un simple jour de semaine ressemble en tous points aux lundis, c’est indéniablement le moment de se poser les bonnes questions. Et celle-ci peut en faire partie –

J’en ai marre, je veux du changement, mais j’en ai bien peur que….

Peur de quoi? Quand on y pense, on n’a pas toujours eu peur. Plus jeunes, nous faisions les choses, juste parce que l’on avait envie et parce que l’on avait suffisamment de confiance que non seulement ça allait être amusant, mais en plus ça allait nous apporter quelques choses de positifs. Que nous allions sortir grandis de cette nouvelle expérience. Et dire que nous suivions tout simplement notre instinct et nos envies. Tout était simple et les questions moins lourdes de sens.

Ensuite nous sommes entrés dans la vie sociale et nous avons commencé à prendre conscience de ce qui se passait autour de nous et à nous comparer aux autres. Nous avons commencé à nous créer des besoins, des obligations et des standards de vie.

Toutes ces choses qui permettent aux autres de nous catégoriser pour mieux savoir à qui ils ont à faire. Toutes ces choses qui nous permettent, à nous, de nous comparer aux autres pour essayer de savoir comment nous sommes perçus.

Et ces choses se sont tranquillement transformées en responsabilités. Un terme qui n’est pas très drôle et qui n’augure ni l’aventure, ni les envies, ni les découvertes.

Mais est-ce que ces responsabilités ne sont pas en quelque sorte des boucliers derrière lesquels nous nous cachons et derrière lesquels nous nous inventons de mauvaises excuses de ne pas vivre ce qu’il y a sur notre liste « 5 plus grands rêves…. »

Parce que ces responsabilités nous ont fait oubliés toutes ces belles aventures et défis que nous nous autorisions avant. Nous avons parfois même oublié de rêver, d’écouter notre voix intérieure, notre instinct et nos envies et de vibrer.

Où sont passés la passion, l’envie et l’aventure, le frisson, la simplicité, l’instant – ils ont fini par se ternir et nous avons oublié de « vivre » et de profiter de cette belle vie.

Et du coup, un nouveau facteur s’invite dans notre vie – L’ENVIE de CHANGEMENT.

L’envie de renouer avec toutes ces belles choses qui nous faisaient vibrer. Et nous décidons de CHANGER. SAUF QUE…..

La Peur est là. La peur de perdre tout ce que l’on a bâti et acquis. La Peur de recommencer à nouveau.

Alors pour certains, le pas est trop lourd et ils préfèrent rester dans cette vie qui est si belle, mais qui ne les comble plus. La peur de perdre ce qu’ils ont, alors que ce qu’ils pourraient avoir serait encore mieux comme la vie aurait trouvé ses couleurs et ses énergies.

Et bien, je ne veux plus que les autres jours de la semaine ressemblent à un lundi. Je veux que tous les jours de la semaine ressemblent aux weekends et aux vacances où je peux me sentir comblée, passionnée et vivante. Où je peux renouer avec mon ambition et mon goût pour l’aventure et la découverte au quotidien.

Alors, fini la peur. Fini les mauvaises excuses. Fini la grisaille. ET BIENVENUE à la vie et toutes ces belles aventures et défis personnelles et professionnelles qui m’attendent.

Le train – MON TRAIN – s’est mis en marche et je ne m’arrêterai plus avant d’être arrivée à ma destination. Et une fois à destination je continuerai à l’embellir de rencontres, de beaux moments, de simplicité, de rires, de joie et de passion avec une belle dose d’ambition et d’envergure.

Parce que je ne vivrais certainement pas avec le REGRET!


Up to us to know which will be heaviest or most difficult to bring with us on our path.

When a simple weekday is totally similar to a Monday, it’s, without doubt, the moment to ask oneself the right questions. Et this may be part of them…

I’m fed up, I want to change, but I’m afraid that…

Afraid of what? Considering this, we haven’t always been afraid. When we younger we did stuff just because we wanted to and because we were confident enough that it wouldn’t just be fun, but that it’ll bring us something positive. That we’ll come out older of this experience. What to say, we followed our instinct and desires. It was simple and the question with a less heavy sense.

Then, we entered the social life where we began to understand what was going on around us and we started to compare ourselves. We started to create needs, obligations and living standards.

All these things that let other people categorize us and allow them to know who they are dealing with. All these things that let us, compare ourselves to other trying to know how we are being perceived.

And these things slowly turned into responsibilities. A terminology that isn’t very funny and that doesn’t suggest adventure, nor desires, nor discoveries.

But aren’t these responsibilities some kind of shield behind which we hide and behind which we invent bad excuses for not doing what’s on our list of « I love to… »

Because these responsibilities have made us forget all those great adventures and challenges that we allowed ourselves to do before. And sometimes we’ve even forgotten to dream, listen to our inner voice, our instinct, our desires and to vibrate.

Where did the passion, the desire, the adventure, the thrill, the simplicity, the instant – they have started fading and we’ve forgotten to « live » and enjoy this beautiful life.

And then suddenly, a new factor came into our lives – the desire for change.

The desire to reconnect with all these beautiful things that made us feel alive. And we decide to change. EXCEPT THAT…

Fear is there. The fear to lose everything we’ve created and gained. The fear of having to start all over again.

So for certain people, the step will be too big and they prefer to stay in the lives that are so great but doesn’t fulfill them anymore. The fear of losing what they have, when what they could get could be even better as the life would have found its’ colors and energies.

But, I no longer want the other days of the week to look like a Monday. I want all the days of the week to be like the weekends and the holidays where I can feel fulfilled, passionate and alive. Where I can reconnect with my ambition and my appetite for adventure and discoveries in my daily life.

So, no more fears. No more bad excuses. No more gloominess. AND WELCOME to life and all the great adventures and personal and professional challenges just waiting for me.

The train – MY TRAIN – is on its’ move and I’m not going to stop before arriving at the destination. And once this destination achieved, I’ll continue to make it even brighter through meeting with other people, great moments, simplicity, laughter, joy, and passion with a big dose of ambition and scope.

Because I’ll certainly not live with regrets.


PERNILLE CONSULTING
ADMIN ADDRESS
4129, rue François-Boulet
Quebec (Quebec) G1Y 2K8
T  +1 418 255-0345
Email : pernilleconsulting@gmail.com
Site : www.pernilleconsulting.com

CONNECT WITH PERNILLE

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

Copyright © 2018  Pernille Consulting